LES RISQUES INHÉRENTS À LA PRATIQUE DU SPORT

Dans une affaire récente, la Cour supérieure du Québec rappelle quelles sont les obligations d’un centre de ski et les risques inhérents assumés par le skieur lors de la pratique de ce sport (Munday c. Ski Bromont, 2013 QCCS 6256).

Munday est un planchiste élite de 29 ans. Il pratique ce sport depuis son enfance, et ce, 30 à 40 fois par hiver. Le 10 décembre 2005, alors que la saison de ski débute, M. Munday et ses amis sont sur les pentes de Ski Bromont pour la soirée. Suite à une pause au cours de laquelle le demandeur et ses compagnons consomment de la bière, ils décident d’effectuer une dernière descente. C’est alors que M. Munday fait une chute après avoir heurté une roche.
Lire la suite